Options de retraite

Retraite anticipée

Le membre actif a la possibilité de demander une retraite anticipée à partir de 58 ans au plus tôt.

L’objectif de pension de retraite est réduit :

  1. Pour les années d’affiliation manquantes, si le membre n’atteint pas la durée maximale au moment du départ à la retraite,
  2. Pour anticipation, à savoir 3% par année.

Compte épargne retraite C

Chaque membre actif peut se constituer un compte épargne retraite C pour financer une retraite anticipée. Le préfinancement d’une retraite anticipée est possible lorsque les lacunes de prévoyance sont entièrement compensées.

Un apport volontaire de cotisations additionnelles permet d’atténuer ou de supprimer les réductions des prestations dues à l’anticipation et est en principe déductible fiscalement.

Lors du départ à la retraite, le solde du compte épargne retraite C peut être retiré sous forme de capital ou être converti en pension additionnelle. En cas de prise de prestations sous forme de capital, l’avantage fiscal sur les cotisations additionnelles versées les 3 dernières années est perdu.

Si le membre diffère son départ à la retraite anticipée, les prestations versées ne pourront en aucun cas excéder la limite légale de 105% de la pension de retraite calculée à l’âge de retraite normal. Le cas échéant, la part excédentaire de la prestation de retraite restera acquise au Fonds de Pensions.

Retraite partielle

Le membre actif ayant au moins 58 ans peut demander, en accord avec l’employeur, de bénéficier d’une pension de retraite partielle si son taux d’activité diminue de 20% au moins.

A chaque réduction subséquente de taux d’activité résiduel de 20% au moins, l’assuré peut demander d’être mis au bénéfice d’une pension de vieillesse partielle supplémentaire. Cette option s’effectue au maximum en 3 étapes, la troisième correspondant obligatoirement à une retraite complète.

Retraite différée

Le membre actif peut, d’entente avec l’employeur prolonger l’activité professionnelle et ainsi différer le départ à la retraite jusqu’à l’âge maximal de 68 ans. Il continue à cotiser et à acquérir des années d’affiliation.

L’augmentation de la pension de retraite est de 3% par année de retraite différée.

Maintien de la prévoyance

Un membre actif ayant atteint l’âge de 58 ans et dont le salaire assuré diminue de 50% au plus, peut demander le maintien de sa prévoyance au niveau du dernier salaire assuré.

Ce maintien est possible au plus tard jusqu’à l’âge ordinaire de la retraite, à savoir 64 ans pour les femmes / 65 ans pour les hommes. Toutefois, la réalisation d’un revenu provenant d’une activité lucrative en sus du salaire assuré réduit, entraîne la fin du maintien de la prévoyance.

Les cotisations dues sur la part du salaire assuré dépassant le salaire effectif sont entièrement à la charge de l’assuré et déductibles fiscalement.

Ajournement

Le membre actif partant en retraite peut ajourner le versement de sa pension de retraite, au plus tard toutefois jusqu’à l’âge de 68 ans. La pension est augmentée de 3% par année d’ajournement.

Lors de l’ajournement du versement de la pension de retraite, toute prestation sous forme de capital est exclue. 

Pont AVS

Afin d’égaliser ses revenus, le membre peut demander l’octroi d’une pension temporaire – Pont AVS – qui lui sera versée jusqu’à l’âge terme légal de l’AVS. Le montant de cette pension est à choix, mais ne peut pas excéder le montant annuel de la rente de vieillesse maximale de l’AVS.

Le financement est à la charge de l’assuré et implique une réduction viagère de la pension de retraite ainsi que des prestations de survivants.

Si le membre au bénéfice d’une pension temporaire décède, aucune pension de survivant n’est accordée sur la pension temporaire.

 

Option en capital

Au moment du départ en retraite, le membre actif peut demander, avec un préavis de 3 mois, de recevoir une partie de son avoir de vieillesse sous forme de capital. Le montant maximal du capital ne peut pas excéder le 50% de la valeur capitalisée de la pension de retraite.

La pension de retraite ainsi que les éventuelles pensions de survivants et enfants qui en découlent sont réduites en conséquence.

 

Pension d’enfant

Chaque enfant du membre retraité a droit à une pension d’enfant. Elle sera versée jusqu’à l’âge de 18 ans. Le droit à la pension est prolongé jusqu’à la fin des études ou apprentissage, mais au plus tard jusqu’à l’âge de 25 ans.

La pension correspond à 15% de la pension de retraite en paiement, mais est limitée au maximum à CHF 12’000 par an.