La prévoyance chez Nestlé

Le Fonds de Pensions Nestlé est une fondation qui a pour but de servir en cas de vieillesse, d’invalidité ou de décès, des prestations à ses membres ou à leurs survivants. Le siège de cette fondation se trouve à Vevey en Suisse.

Le cercle des assurés comprend les employés des sociétés Nestlé en Suisse. L’effectif comprend plus de 11’000 assurés actifs et plus de 5’500 bénéficiaires de rente. La somme de son bilan dépasse les CHF 6.7 mia.

Le Fonds de Pensions Nestlé est un fonds paritaire qui est financé par les assurés actifs et les employeurs. Il est enregistré auprès du registre de la prévoyance professionnelle. Ses prestations sont enveloppantes, c’est à dire supérieures aux prestations minimales prévues par la LPP (Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité).

Le Fonds de Pensions Nestlé assume de manière autonome la couverture des risques de vieillesse, décès et invalidité.

Depuis mi-2013, la prévoyance professionnelle chez Nestlé est organisée suivant le principe de la primauté de cotisations.

L’équipe de l’administration compte une quinzaine de collaborateurs.

 

Chiffres clés

au 31.12.2016

Fortune bilan
CHF 6’793.0 mio
Performance 2016
5.9%
Degré de couverture
106.9%
Effectif des assurés actifs
11’031
Effectif des bénéficiaires de rente
5’574
Frais de gestion de fortune en 2016
CHF 71.8 mio
Bases biométriques
LPP 2010
Taux d’intérêt technique
3%
Taux de conversion à l’âge de retraite de 65 ans (homme)
6.0%
Taux de conversion à l’âge de retraite de 64 ans (femme)
6.2%

 

Évolution degré de couverture

 

 

Histoire

Le Fonds de Pensions Nestlé s’efforce d’offrir aux collaborateurs Nestlé une prévoyance à la hauteur de leurs attentes malgré les défis de taille tels que l’augmentation de l’espérance de vie et les difficultés sur les marchés financiers. Le développement du Fonds a suivi celui de son entreprise fondatrice, entre autres grâce à des fusions et acquisitions.

Chronologie

2016
Création et lancement du site internet. L’administration compte une quinzaine de collaborateurs au service des 11’500 assurés actifs et 5’500 bénéficiaires de rentes.
2015
Modernisation de la transmission des certificats de prévoyance ainsi que d’autres documents aux assurés actifs, grâce à un accès en ligne sur une page intranet personnelle et sécurisée.
2013
En juillet, changement du plan de pension en primauté de cotisations. Ce nouveau plan d’épargne, réservé aux nouveaux collaborateurs ainsi qu’à ceux nés après le 1er janvier 1959, offre des prestations comparables à celles de l’ancien plan.
2008
Le Fonds fête ses 60 ans.
2007
Les engagements du “Fonds de Pensions Complémentaire Nestlé” envers les bénéficiaires de pensions sont repris par le “Fonds de Pensions Nestlé".
2003
Adaptation de l’échelle sur 40 années d’affiliation
1985
40 ans après la création du Fonds de Pensions Nestlé, la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) devient obligatoire. Introduction du traitement électronique des données pour la gestion des assurés.
1981
Augmentation de l’âge de retraite pour femmes à 62 ans
1972
Une restructuration aboutit à la réunion des deux institutions en “Fonds de Pensions Nestlé”, l’ancienne dénomination “Fondation Edouard Muller” rappelant le nom du PDG fondateur de 1948, restant active. Regroupement des Fonds de Pensions des ouvriers et des employés de Nestlé avec la caisse de pensions MAGGI sous la nouvelle désignation “Fonds de Pensions Nestlé I”. Le “Fonds de Pension Nestlé II” devient un fonds immobilier.
1960
Inauguration du bâtiment Tschumi (Bergère 1) dans lequel l’administration des Fonds de Pensions emménage. Introduction de l’assurance-invalidité fédérale.
1948
Deux nouveaux Fonds de Pensions Nestlé paritaires ont été créés, l’un pour les ouvriers, l’autre pour les employés de bureau. Cette initiative visait à réorganiser le système de pensions existant, afin de continuer à garantir les retraites du personnel actif et de leurs ayants droit. C'était un acte pionnier ! En mémoire au président du Conseil d’administration décédé cette année-là; ces deux nouveaux fonds sont dénommés “Fondation Edouard Muller”. Introduction de l’AVS.
1911
Promulgation de la loi fédérale sur l’Assurance-maladie et accidents et fondation en 1918 de la Caisse nationale d’assurance accidents (CNA/SUVA). Nestlé paie des primes à une caisse-maladie pour ouvriers dès 1875 et des prestations d’assurance dès 1880.